Rollando Jérémy
Voir
 
IMG_3587.jpg

"QUAND JE SERAI GRAND, J'AIMERAIS BIEN ÊTRE MUSICIEN"

Avec un papa comme Pascal Rollando, percussionniste, Jérémy est "tombé dedans quand il était petit". Entouré de musiciens de talent, il est aussi « bercé » par les guitares flamenca de Serge Lopez, Bernardo Sandoval, Jacky Granjean et Kiko Ruiz.


Pendant l’enregistrement de l’album « Sentidos » de Serge Lopez, Jérémy déclare, du haut de ses 3 ans : “ Quand je serai grand, j’aimerais bien être Musicien"... Cette petite phrase enfantine marque le début de son grand voyage dans le monde de la musique.

8 ans plus tard, Jérémy, nourri par toutes ces couleurs musicales, choisit naturellement son instrument : la guitare. L’amour de la musique le métamorphose, l’enfant timide devient un jeune adolescent curieux, ouvert et passionné.

Dans ces premières années de musicien, il monte ses premiers groupes avec Florian Muller, son ami sur la scène comme dans la vie. Petit à petit, il affirme son style et commence à jouer ses propres compositions.

IMG_1412 2.jpg

COULEURS NOMADES

A l’âge de 17 ans, il intègre le cycle professionnel de l’école de Musique vivace « Music’Halles » à Toulouse. C’est l’occasion pour lui de découvrir, de rencontrer et d’accompagner de nombreux musiciens et de s’affirmer davantage.
Depuis ses études, et encore aujourd’hui, il se produit sur les scènes de la région Toulousaine avec le groupe TERRANGA, dont il est le guitariste et le compositeur principal : « Bercé par les sonorités flamenca de Toulouse, ce quartet fusionne les styles. Il propose des compositions aux couleurs simples et chaudes, qui font appel au voyage et à la suspension du temps -« La dépêche du Midi » – Il en découle un premier album : COULEURS NOMADES.